syd-mead

Vous n’avez jamais entendu parler de Syd Mead ? Non ? Vous connaissez certainement les films pour lesquels il a dessiné. Star Trek : The Motion Picture (1979), Blade Runner (1982), Tron (1982), Aliens (1986), plus récemment Elysium (2013); ça vous dit quelque chose ? Syd Mead a 83 ans et toute sa vie son job a été d’imaginer le futur. C’est l’une des références de la science-fiction et de l’architecture futuriste.

Carol Lim et Humberto Leon, les deux designers de la marque Opening Ceremony, rendent hommage à son travail pour l’Automne-Hiver 2016. Leur collection s’inspire de dessins qu’il a réalisés dans les années 70-80. Au moment où Syd Mead créé ces illustrations, il imagine un futur qui se trouve être aujourd’hui notre présent ! Le film Blade Runner, par exemple, date des années 80 et présente le Los Angeles de 2019 !

syd-mead

syd-mead-as-a-muse

En faisant revivre les dessins de Syd Mead à travers leurs vêtements, Carol et Humberto leur donnent une nouvelle actualité. Ils questionnent les notions de futur/présent – imaginaire/réalité en laissant le spectateur comparer les univers créés par Syd Mead avec leur propre monde. C’est mieux ? Moins bien ? À côté de la plaque ? Au premier plan du premier dessin, un homme tient dans sa main une sorte de smartphone, et on peut voir écrit en grosses lettres sur l’un des dirigeables « INTRNET ». Pas si absurde.

Nous faire voyager dans le temps grâce aux illustrations d’une des références de la science-fiction est une idée purement géniale mais personnellement, je trouve la collection décevante. Rien de grandiose. Elle n’honore pas le travail de Syd Mead. Son œuvre est monumentale et iconique, j’aurais aimé plus d’audace. Les deux robes sont intéressantes, on perçoit la tentative de réappropriation de l’illustration via un tissu et une technique d’impression particuliers. En revanche, les sweaters sont très banals, on dirait que les œuvres ont simplement été copiées-collées.

C’est dommage !

syd-mead

syd-mead-as-a-muse

syd-mead

Photos: Syd Mead et Vogue