Focus sur Vincent Van Gogh

Rodarte & Vincent van Gogh

vincent-van-gogh-amandiers-en-fleurs-1890-as-a-muse

Vincent van Gogh, Amandiers en fleurs, 1890

Vous vous souvenez de Carmen Herrera qui connut le succès à seulement 70 ans ? Vincent van Gogh n’aurait quant à lui jamais imaginé une telle renommée ! Il n’est jamais trop tard pour devenir artiste. Van Gogh commence la peinture à 28 ans et son style est aujourd’hui reconnaissable entre tous. Couleurs intenses, effets de texture et vifs coups de pinceaux donnent à ses toiles une impression de mouvement particulière. Une esthétique visuellement très forte et une aubaine pour la collection printemps-été 2012 de Rodarte qui lui rend hommage.

Van Gogh est autodidacte. Pour développer sa technique, il se documente, échange avec ses contemporains – Gauguin, Pissaro et Toulouse-Lautrec entre autres (des grosses pointures !) – mais surtout, il réinterprète des œuvres qu’il copie. En s’inspirant d’autres artistes de son époque, van Gogh traverse plusieurs courants artistiques tout en les dépassant pour imposer son propre style. Sa peinture est emprunte de naturalisme puisqu’il se veut le peintre de la campagne et choisit souvent comme sujets les classes défavorisées; mais aussi d’impressionnisme qui exprime des émotions visuelles, le monde tel que l’artiste le ressent plus qu’il ne le voit. Pour résumer, on dit que van Gogh est un postimpressioniste.

Fin du XIXème siècle, le Japon s’ouvre sur le monde et exporte son art en Europe. Vous l’aurez deviné, la curieux van Gogh se réapproprie les codes de l’art japonais – thème, position du sujet et finesse des traits – pour servir sa propre peinture. Amandier en fleurs (ci-dessus) est directement inspiré des estampes japonaises.

rodarte-vincent-van-gogh-as-a-muse

vincent-van-gogh-les-tournesols-1888-as-a-muse

Vincent van Gogh, Les Tournesols, 1888

Pour affiner sa technique, van Gogh peint des séries comme les Tournesols ci-dessus. Dans un vase en terre cuite on voit des tournesols à différents stades de floraison – en boutons, épanouies, fanées. Une métaphore de la vie humaine et du temps qui passe. Initialement créée pour décorer la chambre de son ami Gauguin, cette série est aujourd’hui la plus connue de l’œuvre de Vincent van Gogh. J’ai pu en voir une partie au Musée Van Gogh à Amsterdam – que je vous recommande vivement – et les couleurs sont superbes !

Vincent van Gogh est passionné et perfectionniste. Il travaille avec acharnement pour se donner les moyens de ses ambitions artistiques. Sa capacité de production est impressionnante. En 10 ans, il crée plus de 2 000 œuvres ! Kate et Murray Mulleavy, les deux sœurs designers de la marque Rodarte réinventent en vêtements les plus célèbres d’entre elles. La collection est visuellement impactante, les couleurs attirent l’œil et certaines robes ont l’air de tableaux vivants. La coupe des vêtements fait assez jeune, le maquillage choisi aussi, je trouve qu’on perd un peu la dimension très mature et torturée de van Gogh. Mais la collection reste marquante et le défi de se réapproprier des œuvres aussi puissantes que le sont celles de van Gogh est ici plutôt réussi !

vincent-van-gogh-la-nuit-etoilee-1889-as-a-muse

Vincent van Gogh, La nuit étoilée, 1889

rodarte-vincent-van-gogh-as-a-muse

Photo credits: Vogue

© 2017 AS A MUSE. All rights reserved.

Developped by Félix WATTEZ