Menu Close

Edda Gimnes : La designer de demain

Edda-Gimnes-SS16-fashion-designer-for-tomorrow-as-a-muse

Le travail d’Edda Gimnes m’impressionne. À 25 ans, cette créatrice norvégienne fraîchement sortie du London College of Fashion, a remporté le prestigieux concours Designer de Demain. Alber Elbaz, ancien directeur artistique de Lanvin, salue son travail. Respect.

En découvrant sa collection, j’ai hésité entre une grosse blague et un coup de génie. Dans la mode, le croquis est la base de la création. Le styliste dessine pour définir la forme de son vêtement et vient ensuite le long process de détailler/structurer/texturer/colorer/etc. Edda Gimnes s’arrête à la phase croquis et elle en fait tout simplement sa collection ! L’esquisse – prémisse de la création artistique donc – devient son inspiration. Elle va même plus loin dans sa démarche et griffonne de la main gauche alors qu’elle est droitière. Cette contrainte lui permet de retrouver les impressions quand enfant, tenant pour la première fois un crayon, on découvrait le potentiel de notre inventivité. J’adore !

Edda-Gimnes-SS16-fashion-designer-for-tomorrow-as-a-muse

Le résultat est spontané. Imprimer les croquis noirs sur une toile blanche est très moderne et minimaliste – complètement tendance. Les vêtements sont assemblés grossièrement ce qui ajoute à l’impression d’immédiateté de la réalisation; une forme de retour à l’essentiel très intéressante. Cette collection peut paraître facile mais son impertinence insuffle à la mode une certaine innocence qui fait du bien. Je cite Elbaz pour conclure ce billet: « Elle a captivé mon imagination et j’ai hâte de découvrir comment son talent va évoluer ». Totalement d’accord, et vous ? A très vite Edda Gimnes !

Edda-Gimnes-SS16-fashion-designer-for-tomorrow-as-a-muse

Edda-Gimnes-SS16-fashion-designer-for-tomorrow-as-a-muse

Edda-Gimnes-SS16-fashion-designer-for-tomorrow-as-a-muse

Edda-Gimnes-SS16-fashion-designer-for-tomorrow-as-a-muse

Crédits photos: Edda Gimnes

© 2020 AS A MUSE. All rights reserved.

Theme by Anders Norén.